Historique

19ème siècle

Au 19ème siècle fut créé un hospice sur la route de Saint Mars sur la Futaie à l'endroit de l'école publique maternelle actuelle. Cet hospice était géré et fonctionnait grâce à deux religieuses.

1922-1923

En 1922-1923 le Maire de l'époque, Monsieur NOURY décida de leur faire don d'une ferme située à « la Pérelle », endroit où se trouve actuellement la Maison de Retraite. La guerre de 39-45 empêcha d'édifier une nouvelle construction.Vers 1961, le manque de place se fait sentir. Une première bâtisse devant l'annexe est construite et est appelé « le pavillon » au lieu-dit « la Pérelle ».Les trois religieuses qui s'occupent alors de l'hospice partent en retraite vers 1983. A cette époque l'établissement est géré par une Commission Administrative et les religieuses sont remplacées par deux Aides-Soignantes.

1986

En 1986 l'hospice est transformé en Maison de Retraite dont la capacité d'hébergement est de 38 pensionnaires. Une humanisation de l'établissement commence, l'ancienne bâtisse est restructurée et une nouvelle est édifiée. Fin 1987, début 1988 la Maison de Retraite est achevée et la capacité d'hébergement passe à 44 pensionnaires.

2004

En 2004, la signature de la convention tripartite transforme la Maison de Retraite en EHPAD, la capacité d'hébergement est de 44 places en accueil permanent et 2 places en accueil temporaire.

La restructuration

2005

Une nouvelle restructuration de l'établissement a commencé en octobre 2005.

Celle-ci a comporté quelques inconvénients pendant la phase des travaux, lesquels se sont achevés début octobre 2008, mais au final les résidents profitent maintenant de chambres plus claires et plus spacieuses avec dans chacune une salle de bain équipée d'une douche.

2008

L'établissement profite désormais d'une mise en sécurité accrue complétée par la formation du personnel et notamment les agents de nuit.

La mise en place de nouveau mobilier est venue compléter cette amélioration du cadre de vie.

Le parc est entièrement clos afin de permettre à tous les résidents de profiter de cet espace en toute sécurité.

2012

L'établissement s'est doté d'un groupe électrogène de sécurité qui permet de couvrir intégralement les besoins électrique y compris pour assurer la sécurité incendie en cas de rupture d'alimentation normale.

2013

Agrandissement de la salle à manger devenu trop exiguë.